Accueil. Présentation du site.La présentation de l'élevage.L'actualité de l'élevage et du cheval de Mérens.Le cheval de Mérens.Catalogue des chevaux à vendre.Présentation des éleveurs.Accédez au Forum.Nous contacter.Liens.
Actualité : NOUVEAU : une vidéo s'est glissée dans le site ; à vous de la trouver... (un petit indice elle figure sur la page "Elevage").

L'histoire du petit (1,40-1,50 m) prince noir d'Ariège remonte aux temps préhistoriques puisque de nombreuses iconographies présentes sur les parois des grottes ariégeoises attestent de sa présence à l'époque magdalénienne.

Après avoir connu une période difficile durant les années 1960, le cheval de Mérens a bien su réagir et bascule aujourd'hui dans le troisième millénaire avec de forts arguments à l'origine de son succès : il est très docile, très calme plus particulièrement auprès des enfants, polyvalent (randonnées, ballades, jumping...) mais avant tout rustique.

En effet, l'entretien de ce cheval se réduit le plus souvent au strict minimum.

Voici le standard de la race officialisé par le SHERPA MERENS :

Critères
Caractéristiques
Taille
La taille moyenne adulte souhaitée est de 1,49m pour les mâles et de 1,45m pour les femmelles.

Robe

La robe est noire. Le flanc légèrement rubican est apprécié. Des nuances roussâtres peuvent être observées selon les saisons. Les poulains peuvent naître sous trois robes différentes : noir, gris argenté et café au lait. Cette bourre de poulain disparaît après le sevrage.

Tissus
Le tissu est de qualité, fin et soyeux.
Crins
Les crins sont abondants, drus et rêches au toucher, souvent crêpelés. La crinière peut être simple (la plus appréciée) ou double.

Tête

Expressive et distinguée.
Front
Plat et large.
Chanfrein
Droit ou camus.
Oreilles

Assez courtes, bien fournies de poil à l'intérieur et bien dessinées.

Yeux
Biens sortis, très vifs, à l'expression douce. Arcades sourcilières légères.
Encolure
Longue et bien orientée. Attache de la tête légère.
Poitrail
Bien ouvert.
Epaule
Longue et assez inclinée.
Garrot
Assez sorti et prolongé vers l'arrière.
Dos
Large et bien soutenu.
Rein
Bien attaché, large et musclé.
Arrière main
Longue et bien orientée.
Flanc
Plein et descendu.
Membres

Membres forts. Articulations solides et bien marquées. Membres antérieurs : avant bras musclés. Membres postérieurs : cuisse bien descendue.

Pieds
Corne noire et dure.
Allures
Aussi étendues que possible, avec en particulier un fort engagement des postérieurs.
Ensemble
Dense - Robuste - Articulé bas - Volontaire et noble.






 

Le Cheval de Mérens est un cheval polyvalent, apte à pratiquer toutes les disciplines et d’une grande volonté.

Les Mérens des Montagnes d’ASTON n’échappent pas à cette règle.

Depuis de nombreuses années, les chevaux de nos élevages sont systématiquement dressés à l’âge de trois ans et participent aux Championnats Nationaux de Trois Ans Montés.
Les juments embrassent souvent une carrière de poulinière alors que les mâles et hongres sont utilisés dans diverses disciplines.
Entre trois et quatre ans, les chevaux « d’utilisation » poursuivent leur apprentissage petit à petit, en respectant leur croissance (assez tardive chez le Mérens). Ensuite ils entrent dans le vif du sujet.

Les hongres « maison » : HORNOS DU COURBAS, MELAINE DU COURBAS, LARNOUM et NEGRESCO COURBAS, sont utilisés tout au long de l’année pour diverses raisons. Ils assurent régulièrement la promotion du cheval de Mérens dans diverses manifestations ainsi que pour les Journées Nationales de BOUAN, où ils réalisent carrousels, pas de deux, dressage, obstacle, longues rênes
Certains d’entre eux évoluent également dans des épreuves de TREC, de CSO… et dans un futur proche en Concours Complet.


 

 

 

Ayant acquis un pied très sûr lors des étés passés à la montagne (les trois premières années de vie du cheval), ils font d’excellents compagnons de randonnée ou d’attelage.

 


Certains chevaux (HORNOS DU COURBAS et JERRY DU COURBAS) ont même participé à des courses de galop (amateurs spéciales Mérens), sur les Hippodromes de TARBES, AUCH et TOULOUSE. NEGRESCO COURBAS (monté par Sylvie ALZIEU, en rouge sur la photo) et KALINE DU COURBAS (montée par Marine GAUTRON du Finistère, en rose sur la photo) ont pris par deux fois la tête du DERBY de BOUAN, course de vitesse organisée lors des Journées Nationales du Mérens.

 

 

MELAINE DU COURBAS a fait partie pendant trois ans de l’équipe de la police montée de TARBES, constituée uniquement de chevaux de Mérens.

Anne-Emilie TILLY, éleveur et utilisateur dans les Côtes d’Armor représente le Mérens en spectacle avec ces 2 juments NOUNETO COURBAS et QUIARA DU COURBAS.

 


Costarmoricain lui aussi, Jean-Yves LE CALVEZ et LAPARAN DU COURBAS s’illustrent tout particulièrement en équitation « western ».

Dotés de caractères exceptionnels et d’une grande sensibilité, les Chevaux des Montagnes d’Aston sont régulièrement utilisés en EQUITHERAPIE. Ainsi, VADOUCE CABALLERE, AMANDINE DU BAS, HORNOS DU COURBAS, JULIA DU COURBAS… partagent (ou ont partagé) le quotidien de personnes et d’enfants handicapés. Depuis 3 ans maintenant, ces chevaux accompagnent les enfants handicapés d’Y ARRIVAREM, au Refuge du RULHE en Vallée d’ASTON, à plus de 2000 m d’altitude. La patience et le calme des chevaux est toujours très apprécié. Il est même étonnant d’observer la différence d’attitude des chevaux au contact de personnes handicapés : ils sont plus posés, plus attentifs et beaucoup plus proches de l’homme. Il est à noter que ces chevaux peuvent être utilisés en EQUITHERAPIE dès l’âge de trois ans.

 

 

Y ARRIVAREM au Refuge du RULHE – Edition 2007 – HORNOS DU COURBAS, MELAINE DU COURBAS, LARNOUM et QUINCY DES GESQUIS étaient au rendez-vous.